MOUTURE 101 | BIEN AJUSTER SON MOULIN POUR L'ESPRESSO ET LA CAFETIÈRE MOKA

A-t-on besoin de le rappeler? La mouture est l’un des éléments fondamentaux d’un espresso parfait. Voici la méthode et quelques trucs pour obtenir la meilleure mouture possible pour votre machine espresso et votre cafetière italienne.

QUELQUE RÈGLES DE BASE

D’abord, il est essentiel de savoir comment ajuster son moulin. Par ici pour notre procédurier complet. Dans l’article qui suit, il sera par contre uniquement question de la grosseur de la mouture, et non de la dose. Vous pouvez donc passer cette section pour l’instant.

Ensuite, notez que chaque mélange espresso ou origine de café a sa mouture idéale, un peu comme chaque vin a sa température de service, son temps de décantage et son verre de service idéaux. Si vous êtes un fervent amateur de café, il peut être intéressant de faire quelques essais de moutures différentes si vous changez de mélange de café pour vous assurer que vous tirez réellement le meilleur de vos grains.

Une règle similaire s’applique aux changements de saison : le café est un produit très variable et sensible à son environnement. Cela signifie que lorsque les saisons s’enchaînent, les changements d’humidité et de température auront un impact sur votre café. Si vous utilisez le même mélange à l’année longue, prenez le temps d’ajuster votre moulin aux 3-4 mois, en passant d’une saison à l’autre. Promis, ça vaut la peine, surtout si vous payez votre kilo de café une petite fortune!

Sur un autre sujet, la qualité de votre moulin est importante quand vient le temps de moudre du café aussi fin que pour une machine espresso ou une cafetière italienne. Les moulins d’entrée de gamme, peu puissants, devront travailler extrêmement fort pour pouvoir réaliser une telle mouture. Ils risquent ainsi de brûler les grains (aïe!) et de faire une mouture inégale (re-aïe!). Pour vous guider dans votre achat du moulin idéal, nous avons rassemblé quelques conseils de pro juste ici.

LA MOUTURE ESPRESSO

On l’appelle généralement mouture fine. Visuellement, la mouture espresso ressemble à de petits grains de sable, soit un peu plus petit que du sel de table. Si cela penche plus vers la farine ou la poudre, c’est trop mince, et si ça ressemble à du sable, c’est trop gros.

Lorsque vous frottez doucement le café moulu dans le creux de votre main, il ne devrait pas vraiment laisser de marque. Un café qui tache votre main = une mouture trop fine.

Au goût, vous pourrez repérer quelques notes de dégustations désagréables si votre mouture espresso n’est pas la bonne. Trop fine, elle donnera du café amer et fade, alors que trop grosse, le café sera acide, sûr ou même salé.

Selon la machine que vous utilisez, la mouture pourrait être différente. Suivez donc la logique : si vous changez de machine, ajustez votre moulin.

LA MOUTURE MOKA

La mouture pour la cafetière italienne de type moka sera plutôt semblable à cette pour l’espresso, quoique légèrement plus grosse. Si vous avez à choisir au commerce entre les moutures filtre ou espresso, par exemple, allez-y avec l’espresso.

Visuellement, on a affaire à des grains à peine plus petits que du sel de table. Si vous pouvez vraiment sentir chaque grain dans votre main, c’est que la mouture est trop grosse.

Les indications à la dégustation sont les mêmes que pour l’espresso : si le café est moulu trop fin, vous obtiendrez une boisson amère et fade, alors que s’il est moulu trop gros, le café produit dans votre moka sera acide, sûr et salé.

COMMENT SAVOIR?

Peu importe la quantité de conseils que nous vous donnons, l’important est d’être à proximité de votre machine ou votre cafetière moka pendant votre session d’essais-erreurs : le meilleur test pour votre mouture, c’est de faire un café! Si le goût, la texture et l’apparence y sont, c’est mission accomplie!

Source pour la rédaction