QUEL EST LE MEILLEUR CAFÉ EN GRAINS POUR UNE MACHINE AUTOMATIQUE?

Vous avez acheté LA machine espresso automatique : celle qui vous fait presque à déjeuner le matin! Bien sûr, après un tel investissement, vous voulez vous assurer d’utiliser le bon café en grains pour éviter d’abîmer votre nouveau gadget. Lequel choisir? La réponse courte, c’est tout sauf des grains noirs et huileux.

VOTRE MEILLEUR AMI: LES GRAINS PÂLES ET SECS

Les grains de café non-huileux de torréfaction pâle, soit de blonds à mi-bruns, sont les plus recommandés pour une machine espresso automatique. Vous n’avez qu’à leur jeter un coup d’oeil : si les grains brillent comme si on les avait plongés dans le beurre, ils sont à éviter. Par contre, prenez tout de même soin d’envoyer votre machine en nettoyage complet, à l’occasion.

VOTRE PIRE ENNEMI: LES GRAINS NOIRS

Le seul profil de torréfaction qui n’est pas recommandé pour les machines super-automatiques, c’est la torréfaction noire. Les huiles du café se libèrent au fil de la cuisson des grains. Cela signifie dans la grande majorité des cas que plus les grains ont été cuits, plus ils seront huileux. C’est génial pour obtenir une crema extraordinaire sur votre espresso, mais c’est aussi un inconvénient majeur pour les meules du moulin dans votre machine automatique.

Dans le meilleur des cas, les meules devraient supporter les grains même les plus foncés et huileux pendant quelques années, mais c’est à vos propres risques. Avec le temps, les huiles du café forment des dépôts dans le moulin de la machine. Et plus il y en a, plus ils s’accumulent vite, car les huiles sont extrêmement collantes.

CE QUI POURRAIT ARRIVER

Plusieurs conséquences peuvent découler de l’utilisation de grains foncés et huileux. D’abord, étant donné que les dépôts s’accumulent, votre moulin pourrait tout simplement arrêter de fonctionner s’il est trop encombré sous les résidus de café collants. Vous pouvez toujours faire le nettoyage fréquent du réservoir à café, mais cela ne réglera pas le problème dans le moulin. Vous pouvez bien l’envoyer en nettoyage de temps en temps, mais les huiles continueront à s’agglutiner dans les meules.

Ensuite, votre groupe infuseur pourrait à son tour arrêter de fonctionner, après avoir produit de nombreux cafés mal extraits, qui plus est. Les huiles se collent partout, y compris aux tuyaux à l’intérieur de la machine, et ceux-ci peuvent finir par se bloquer.

Un autre désavantage majeur des grains huileux est que leur mouture est plus difficile à ajuster. Comparativement à des grains clairs, les foncés réagiront plus fortement aux ajustements du moulin. Cela enlève beaucoup de la précision à la mouture, ce qui aura ultimement un impact sur la qualité de l’espresso extrait par la machine.

COMMENT ÉVITER LA CATASTROPHE?

Si vous tenez absolument à utiliser des grains noirs dans votre machine automatique (nous aussi, on adore leurs légères notes de brûlé!), vous pouvez améliorer la situation en optant pour une machine aux meules de moulin en céramique, qui sont moins collantes, et moudre les grains légèrement plus gros pour qu’ils s’agglutinent moins. 

Par contre, conseil d’ami, si vous avez l’intention de n’utiliser que des grains noirs, nous vous recommandons quand même de considérer l’achat d’une machine espresso manuelle avec son moulin séparé. 

EN RAFALE - QUELQUES TRUCS POUR TIRER LE MEILLEUR DE VOTRE MACHINE ESPRESSO AUTOMATIQUE

Réchauffez vos tasses : Ainsi, vos cafés resteront chauds plus longtemps. Si votre machine ne possède pas de chauffe-tasse, rincez simplement vos tasses à l’eau chaude. 

Infusez un café à la fois : Même si votre machine est très puissante, l’extraction unique de votre espresso s’en trouvera améliorée, et votre café sera plus goûteux et plus crémeux.

Utilisez de l’eau fraîche : Il est assez évident que votre machine se portera mieux si vous utilisez de l’eau filtrée. Mais aussi, utilisez idéalement toujours de l’eau fraîche pour obtenir un produit optimal. Votre réservoir n’a pas besoin d’être toujours plein; remplissez-le petit à petit.

Soyez à l’écoute de votre machine : Lorsque vous omettez de faire les entretiens  demandés par la machine, vous réduisez considérablement la durée de vie de votre coûteux appareil, en plus de menacer son bon fonctionnement. 

 

Sources

https://www.cerinicoffee.com/blog/using-oily-coffee-in-superautomatic-machines-saeco-gaggia/
https://www.seattlecoffeegear.com/blog/2009/04/26/tech-tip-superautomatics-and-oily-beans/