COMMENT UTILISER UNE CAFETIÈRE MOKA?

La cafetière moka est un des systèmes d’infusion du café les plus anciens et les plus iconiques. Elle permet d’obtenir un breuvage corsé en deux temps, trois mouvements, à un prix abordable.

HISTORIQUE DE LA CAFETIÈRE MOKA

La cafetière moka a été inventée au début du siècle dernier, à une époque où se préparer un bon café à la maison était plutôt difficile. Les machines espresso résidentielles n’arrivaient pas à la cheville des commerciales. L’inventeur de la moka, l’Italien Alfonso Bialetti, visait donc à offrir une alternative goûteuse et pratique aux foyers. Sa petite histoire est plutôt intéressante.

En 1919, à Crusinallo, en Italie, Bialetti a ouvert un atelier de pièces d’aluminium après avoir appris ce métier pendant une dizaine d’années en France. Non loin de son atelier, il a croisé des femmes faisant leur lessive grâce à un système spécial : une cheminée au centre du bassin faisait monter l’eau savonneuse de la bouilloire dans ledit bassin, rempli de vêtements à laver. C’est de ce système dont il s’inspira pour créer sa petite Bialetti en aluminium, un matériau qui rimait alors avec modernisme. En 1933, la Moka Express était née.

Aujourd’hui, on retrouve une belle variété de cafetières moka sur le marché, dont le leader est toujours Bialetti. Les cafetières peuvent contenir entre 1 et 18 « tasses » (portions) de café, et sont fabriquées en aluminium ou en acier inoxydable.

D’ailleurs, l’offre de ces deux matériaux de fabrication crée un petit débat dans le grand monde du café. Certains adore le côté authentique de l’aluminium, matériaux original de l’invention, et qui en plus change le goût du café avec le temps puisque la cafetière s’oxyde. D’autre préfèrent l’acier inoxydable, car celui-ci n’altère jamais le goût du café, et plus durable et résiste à la chaleur.

La cafetière moka est évidemment très intéressante à utiliser à la maison pour son efficacité et l’étonnante qualité du café qu’elle produit, mais elle est aussi très pratique en camping! En effet, on peut faire notre café en déposant la cafetière directement sur le feu. Par contre, si c’est une option que vous envisagez, optez pour le modèle en acier inoxydable, qui est plus résistant à la chaleur que celui en aluminium.

PROFIL DE GOÛT

La cafetière moka permet d’obtenir un café se rapprochant de l’espresso. Le goût en est tout de même moins prononcé, mais reste assez étonnant pour un système qui n’offre pas la même pression.

La texture est légèrement moins onctueuse que pour un espresso, notamment en raison de l’absence de crema (par contre, une mouture réellement parfaite pourrait créer une petite couche de crema).

COMMENT UTILISER LA CAFETIÈRE MOKA?

Une fois qu’on a compris le fonctionnement de l’appareil, le café se fait en moins de 2 minutes avec une cafetière moka. Le plus long, c’est d’attendre ensuite que l’eau bout et que le café soit infusé.

  1. Dans le réceptacle inférieur, verser de l’eau froide jusqu’en dessous de la valve.
  2. Insérer le filtre dans ce même réceptacle et y ajouter le café. Dans celui du haut, on ne met rien puisque c’est dans celui-ci que s’accumulera le café infusé.
  3. Mettre la cafetière sur la cuisinière à feu moyen et attendre. Quand l’eau atteindra le point d’ébullition, elle sera poussée vers le haut, passera à travers le filtre où se trouve le café, et aboutira dans le réceptacle supérieur.
  4. Retirer du rond lorsque le bruit émis signale que le café coule à débit constant.
  5. Verser et déguster.

La mouture à choisir pour la cafetière moka est plutôt fine. Elle est légèrement plus grosse que celle pour une machine espresso, mais pas aussi grosse que pour une cafetière filtre. À devoir choisir entre les moutures filtre ou espresso, on choisit cette dernière.

L'ENTRETIEN ET LE NETTOYAGE DE LA CAFETIÈRE MOKA

Avec le temps, des dépôts d’huile de café s’accumuleront à l’intérieur du réceptacle supérieur. Nous vous conseillons de simplement rincer la cafetière à l’eau chaude. Par contre, si vous désirez vraiment laver la cafetière (recommandé une fois de temps en temps), sachez que seules les modèles en acier inoxydables peuvent être nettoyées avec un détergent à cet effet (d’où leur durabilité). Pour ceux en aluminium, vous devrez utiliser du savon à vaisselle ordinaire, ce qui n’est pas optimal. 

Par ailleurs, le joint d’étanchéité doit être changé de temps à autre. Lorsqu’il est rendu noir et qu’il a rapetissé, c’est le moment de passer une commande!



Sources pour la rédaction