Comment faire un espresso simple allongé?

L’espresso simple allongé fait partie des boissons caféinées de base. Ses ingrédients : de l’eau et du café. Pourtant, sa confection peut s’avérer assez complexe et requiert à la fois précision et minutie.

Pour la petite histoire

L’espresso est né vers la fin du 19e, début du 20e siècle, en Italie. L’invention des machines espresso résultait d’un désir de préparer du meilleur café - alors déjà extrêmement populaire en Europe -, plus rapidement. Si de nombreux prototypes ont probablement vu le jour précédemment, c’est habituellement à Angelo Moriondo, de Turin, qui a obtenu son brevet en 1884.

L’espresso est une extraction de café. Cela signifie que de l’eau très chaude à haute pression passe au travers du café pour en extraire les huiles. On obtient donc une boisson très concentrée et dense, avec une quantité moindre de caféine. De plus, l’espresso est divisé en deux parties : le liquide et la crema. Il est la base de la majorité des breuvages affichés sur les menus des coffeeshops.

Comment l'espresso est-il fait?

Si on plonge plus en détails dans la fabrication de l’espresso, on réalise que c’est véritablement un tour de force que d’extraire autant de saveurs d’un produit fragile avec une méthode qui est pourtant assez féroce.

D’abord, les grains de café pour l’espresso sont moulus finement. Ensuite, ce café moulu est versé dans le porte-filtre. La quantité de café utilisé dépend du format d’espresso que l’on veut faire. Il peut en effet être simple (7-9 grammes de café) ou double (14-18 g), et certains font même des triples espressos.

On presse le café, puis hop! on l’insère dans le groupe infuseur. De l’eau très chaude à haute pression vient appliquer une forte pression sur le café. Cette haute pression permet d’extraire les huiles, et conséquemment tout le goût des grains de café. Ce sont aussi ces huiles qui forment la crema. Le liquide produit par l’extraction est ensuite finement filtré, puis il coule jusque dans la tasse. Selon la quantité d’eau qui passe à travers le café, l’espresso peut être qualifié de court (peu d’eau) ou allongé (un peu plus d’eau).

Contrairement à la croyance populaire, aucun eau n’est ajoutée dans un espresso pour en faire un allongé. La seule eau contenue dans la boisson est celle qui passe à travers le café.

Pour le simple allongé

  1. Moudre finement 7 à 9 grammes d’espresso de qualité.
  2. Mettre ce café moulu dans le filtre, inséré au préalable dans le porte-filtre.
  3. Presser le café à l’aide d’un tamper.
  4. Insérer le porte-filtre dans le groupe infuseur.
  5. Démarrer l’extraction.
  6. Laisser l’eau couler jusqu’à l’obtention d’environ 2 oz de liquide, servir accompagné de sucre, lait ou crème, si désiré.


Sources pour la rédaction

Découvrez nos mélanges espresso